À en donner la chair de poule. Lorsque les 413 musiciens ont joué Amazing grace, l’air le plus connu du répertoire de la cornemuse écossaise, massés devant la cathédrale d’Amiens, samedi 2 juillet, en fin d’après-midi, impossible de ne pas se laisser gagner par l’émotion. United Pipers for Peace 1916-2016 fut un événement inédit  .

14080821_10208942715183692_1539546556_n

14080916_10208942715263694_1625551381_n

14080997_10208942708623528_2533295_n

14081006_10208942714543676_883076167_n

14088789_10208942712263619_1196020346_n

14089342_10208942710583577_79664088_n

Sept sites, 22 formations, 413 musiciens anglais, écossais, irlandais, belges . La prestation des groupes était à la hauteur des circonstances. Le soleil était enfin de la partie. Et la foule, amusée par tous ces hommes en kilt, au rendez-vous.

Le moment de recueillement en mémoire des soldats morts sur le front en juillet 1916 a finalement eu lieu lorsque les pipe bands sont entrés, seuls accompagnés des officiels, à l’intérieur dans la cathédrale. Pour déposer une gerbe à la chapelle des alliés au son d’un lament joué par un lonely piper.

14089469_10208942711663604_726340499_n

14089483_10208942710943586_1849869855_n

14089610_10208942711543601_1030366464_n

14089483_10208942710943586_1849869855_n

14089610_10208942711543601_1030366464_n

14111937_10208942710543576_1781154031_n

14111968_10208942709543551_2050463847_n

14138315_10208942709863559_1434419190_n