Bien avant la sortie du film de Peter Jackson et la sortie de la gamme des figurines du seigneur des anneaux games workshop une Bd sur Bilbo le hobbit était parue et je m'en suis inspiré pour la peinture de cette figurine (à la peinture humbrol) de la gamme mithril .

IMGP5497

IMGP5501

L'histoire de gollum (source wikipedia) :

Gollum, l'ancien Sméagol ; était un Fort, l'une des trois ethnies "hobbit" qui habitait au bord de l'Anduin dans les Champs aux iris.C'est son cousin et ami Déagol qui trouva l'Anneau Unique. Ce dernier lui demanda d'abord de le lui offrir, mais devant le refus de Déagol, il le tua pour lui voler l'anneau magique. Par la suite, il prétendit que c'était son cadeau d'anniversaire. Il découvrit que l'Anneau avait la propriété de le rendre invisible. L'Anneau attisa son mauvais côté et il fut chassé de son clan. Sméagol se réfugia dans les cavernes sous les Monts Brumeux et y resta, coupé du monde, jusqu'à ce qu'il se fasse voler l'Anneau par Bilbon Sacquet . Il s'engagera ensuite dans une recherche éperdue du voleur « Sacquet », pour récupérer son « précieux ».Outre sa durée de vie incroyablement allongée, il était devenu très maigre, à la peau sombre, aux pieds larges et aux mains fines, ses yeux étaient grands et pâles. Sa vue était faible, mais son ouïe et son odorat étaient développés par la vie sous terre.

La vie de Gollum

Gollum, à l'origine, était un pêcheur, son surnom lui venant des gargouillements qu'il fait avec sa bouche. On l'en affubla à partir du moment où, à cause de sa convoitise et de sa faiblesse face au pouvoir d'attraction de l'Anneau (il tua son cousin Déagol pour lui voler l'Anneau), plus personne ne lui adressant la parole, il se mit à se parler à lui-même ou à son « précieux ». Chassé de son trou par sa grand-mère, il se mit d'abord à errer dans la nature et remonta l'Anduin jusqu'à un affluent. Mais un jour où il faisait très chaud, alors que Gollum était penché sur un étang, il sentit une brûlure dans le dos et une lumière venant de l'eau vint lui frapper les yeux. Alors pour la dernière fois, il leva le regard et menaça le soleil du poing et se réfugia dans un réseau de tunnels et de grottes creusé et utilisé par une colonie d'Orques des Monts Brumeux. Il resta là jusqu'à ce qu'un petit Hobbit , Bilbon Sacquet , en fuite, tombe par hasard sur l'Anneau  et entre dans la grotte de Gollum, avec lequel il fit connaissance et joua au jeu des devinettes. Bilbon finit par gagner en demandant « Qu'ai-je dans ma poche ? », question à laquelle Gollum ne sut pas répondre. Essayant alors de tuer Bilbon, il le poursuivit, mais Bilbon passa par hasard l'Anneau à son doigt et sans le savoir se rendit invisible à Gollum. À partir de ce moment-là, Bilbon suivit Gollum qui se rendait vers la sortie pour que Bilbon ne puisse fuir et, écoutant les nombreuses paroles de Gollum, il comprit pourquoi Gollum ne le voyait plus. Bilbon n'eut alors qu'à sauter par-dessus Gollum et s'enfuir avec l'Anneau. Gollum se lança alors à sa recherche après l'avoir maudit . Il quitta les Monts Brumeux pour se rendre vers Esgaroth sur le Long Lac où il apprit bien vite d'où venait Bilbon, le héros d'Erebor et nul là-bas n'ignorait le nom Comté. Gandalf l'interrogea une première fois, puis le laissa repartir. Avec l'idée de se rendre dans la Comté, Gollum dévia vers le sud et finit par se retrouver au pays de l'ennemi où on le captura bien vite pour l'emmener devant Sauron, qui en extorqua le lieu où se trouvait son Anneau. C'est certainement sur ce trajet qu'il rencontra Arachné et lui promit de ramener un festin. Sauron le relâcha avec probablement comme mission de retrouver Bilbon. Mais il n'alla pas très loin avant qu'Aragorn ne le capture pour l'emmener chez Thranduil, le père de Legolas. Il subit alors un deuxième interrogatoire avec Gandalf. En sachant assez, Gandalf le confia aux gens de Thranduil qui le gardèrent sous haute garde. Au moment où Gandalf apprend à Frodon la véritable nature de son anneau, Gandalf le pense toujours captif. Un jour lors d'une petite promenade à l'air libre, Gollum grimpa sur un arbre et refusa d'en redescendre. Et comme aucun de ses gardes ne voulait aller le chercher, ils attendirent et une patrouille d'Orques leur tomba dessus. Malchance ou plan manigancé avec malice, on ne le sait pas. En tout cas, Gollum put s'échapper. À partir de là, son itinéraire est peu clair, on sait juste qu'il tenta de retrouver l'Unique et finit par suivre la trace de Frodon qui découvrit sa présence lors de la descente de l'Anduin. Il ne put pourtant pas l'attraper et c'est seulement une fois la Communauté de l'Anneau dissoute et après une chute qui l'affaiblit, que Sam et Frodon réussirent à l'attraper. Malgré son aversion pour tout ce qui est elfique, notamment les vêtements, armes et nourriture des hobbits, Gollum se laissa pourtant apprivoiser par Frodon qui eut, à la différence de Sam, pitié de lui. Gollum les conduisit alors à travers les Marais des Morts vers la porte du Mordor, mais ils tombèrent sur une porte close et Gollum décida alors de les faire entrer en Mordor par le tunnel de Cirith Ungol, car son véritable but était de les livrer à Arachné, une araignée géante, et de récupérer l'Unique.Son plan échoua grâce au grand exploit de Sam qui blessa et fit fuir Arachné. Et une fois de plus Sam et Frodon perdirent la trace de Gollum qui ne réapparut qu'au moment où, à Sammath Naur, au bord de la crevasse du Mont Orodruin, Frodon se proclame maître de l'Anneau. C'est là que Gollum se battit pour la dernière fois pour l'Unique et au moment où enfin, après avoir tranché le doigt de Frodon avec ses dents, il le tint dans ses mains, il fit un faux-pas et chuta dans la lave. Ainsi finit le Maître Anneau, par la main de celui qui le garda le plus longtemps après Sauron et s'accomplit la prémonition de Gandalf :

« Car même les très sages ne peuvent voir toutes les fins. Je n'ai pas grand espoir de la guérison de Gollum avant sa mort, mais il y a tout de même une chance. Mon cœur me dit qu'il a encore un rôle à jouer, en bien ou en mal, avant la fin ; et quand celle-ci arrivera, la pitié de Bilbon peut déterminer le sort de beaucoup - à commencer par le vôtre. »
    — Le Seigneur des anneaux, p. 77

(source wikipedia : le seigneur des anneaux JRR Tolkien)