ce week-end j'ai eu un coup de coeur pour cette bd que l'on m'a pretée ! du coup j'ai commandé la serie complète .

2725

résumé :

Une Afrique inquiétante, fascinante, séduisante. Le Kenya et, plus particulièrement, la région du Kilimandjaro, sommet de l'Afrique. Nous sommes en pleine guerre froide en 1947. Le Kenya intéresse aussi les grandes puissances de ce monde, à plus d'un titre. Un safari. La nuit. Les fauves rôdent. Chacun disserte sur l'inconnu. "Le monde est bien plus riche qu'on ne le croit ! Plus étrange, plus fantastique, aussi. Nous sommes entourés de mystères, des choses incroyables" affirme l'un d'entre eux. Il ne croit pas si bien dire. Le lendemain, une créature monstrueuse apparaît. Que se passe-t-il ? Le safari, organisé par un écrivain américain, tourne court. Tous ses membres disparaissent. On parle de soucoupes volantes. Alertés, plusieurs gouvernements envoient des agents sur place afin d'en tirer une explication cartésienne. Parmi eux, une dénommée Miss Austin, une jeune femme aussi mystérieuse que sexy, qui découvrira vite que la région du Killimandjaro cache ce que les hommes n'ont jamais osé imaginer.
Images: © DARGAUD - Leo / Rodolphe,Leo
Kenya, 1947. Les membres d'un safari conduit par Remington, un écrivain américain, vont de découverte en surprise. D'abord, un guerrier masai est dévoré par un fauve. Les indigènes incriminent Batoo, l'" homme-démon ". Puis un animal inconnu d'une taille gigantesque fait son apparition. Enfin, quelques jours plus tard, tous les participants au safari disparaissent corps et biens sans laisser la moindre trace. Une jeune femme, miss Austin, va tenter de résoudre cette énigme. Mais elle n'est pas la seule. Dans un monde plongé en pleine guerre froide, plusieurs grandes puissances s'intéressent de près à ces phénomènes surnaturels...
Avec " Kenya ", Léo et Rodolphe entament une nouvelle collaboration tout en poursuivant leur série " Trent ". On retrouve les ingrédients habituels des deux auteurs : chez Rodolphe, un savant cocktail d'aventure, d'action et de mystère. Chez Léo, ce goût prononcé des créatures imaginaires et de l'irruption du fantastique dans la réalité quotidienne. " Cette fois, à la différence de " Trent ", nous avons tout fait ensemble, raconte le dessinateur. Nous imaginons la trâme tous les deux, puis Rodolphe affine les personnages et fait le découpage et les dialogues. C'est vraiment enthousiasmant ! " Résultat ? " Une histoire fantastique pleine de choses bizarroïdes... ", résume Léo. Et une vision de l'Afrique assez éloignée de ce que l'on peut lire habituellement. La preuve : ce n'est pas tous les jours que l'on découvre, perdu en plein coeur de la savane, un palazzo italien habité par un authentique représentant de la noblesse...